Originaire des Caraïbes, Hessie s’exile à New York à la fin des années 1950, où son expérience au sein d’un atelier de reproduction d’œuvres d’art la détourne de la peinture et du figuratif.
Reconnue dans le contexte féministe français des années 1970, son œuvre fit l’objet d’une exposition personnelle au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1975 et plus récemment, elle prit part à l’accrochage elles@centrepompidou, suite à la donation Daniel Cordier.

Depuis plus de cinquante ans, Hessie travaille dans un ancien moulin d’Hérouval transformé en maison atelier. Avec la discrétion et la patience d’une Pénélope, Hessie tisse une œuvre silencieuse qui trouve une résonance particulière dans le vacarme de notre monde actuel, une respiration.
Hessie brode des trames. On peut les lire comme des grilles légères, supports à l’écriture ou comme des grillages, des limites. Hessie brode l’intimité, tout en suscitant une mise à distance, intimité.
Hessie tisse une trame. Le motif se superpose au support, les deux se mêlent en une œuvre abstraite, minimale et répétitive. Dans la persévérance, la main apporte des nuances, du tangible. Hessie tisse le temps, au rythme du geste, sa répétition. Hessie s’engage, le programme d’une vie, tenace. Hessie résiste, femme face au monde, artiste.

Cette année la programmation de La BF15 varie autour de la notion de trame, de maillage relationnel, productif ou technologique. Elle s’inscrit dans une histoire et un territoire, celle de la soie et du tissu à Lyon, et dans une contemporanéité, celle de notre monde, sa toile et ses réseaux.
C’est dans ce contexte que l’invitation à cette grande artiste s’esquisse, c’est dans ce paysage que son œuvre, son process se révèle sous nos yeux, tout en humilité, en Silence.

rencontre autour de l'exposition jeudi 26 mai à 19h avec Sonia Recasens

Critique d’art et commissaire d’exposition indépendante, Sonia Recasens découvre l’œuvre énigmatique de Hessie en 2010 dans le cadre de l'accrochage elles@centrepompidou pour lequel elle est est assistante d'exposition et rédactrice web. Elle rédige alors un premier article intitulé De l'art de tisser des liens, puis mène des recherches et projets sur les artistes textiles du XXe  au XXIe  siècle, participant notamment au Dictionnaire universel des créatrices (2013). Elle a réalisé des entretiens approfondis avec l’artiste Hessie, qu'elle expose en 2015 dans Cosmogonies : Hessie, Kapwani Kiwanga, Myriam Mihindou, contribuant à la redécouverte de son œuvre.