Romain Gandolphe D'autres états me font rêver
En Résonance avec la Biennale de Lyon 2017 / FOCUS

exposition en présence de l'artiste du 24 novembre 2017 au 20 janvier 2018

Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 19h fermeture du 24 décembre 2017 au 2 janvier 2018

programme de performances
L’exposition dans ma tête jeudi 23 novembre à 19h
Every secret has a holder samedi 25 novembre de 14 h à 19h
J’aime les œuvres d’art. Mais m’aiment-elles en retour ? jeudi 21 décembre à 19h
En ce qui nous concerne une performance d’Axelle Pinot samedi 13 janvier de 14h à 19h
D’autres voix que la mienne samedi 20 janvier de 14h à 19h 

 

Durant toute la durée de cette première exposition personnelle, Romain Gandolphe habite l’espace de La BF15 et nous entraine dans des récits d’oeuvres et d’expositions vécues ou imaginées.

J’aimerais pouvoir vivre dans cette exposition. Tous les jours. Et être là, quand tu viendras. Te rencontrer et t’inviter à te souvenir, comme j’essaie souvent de me souvenir moi-même. Te souvenir d’œuvres que tu as vues — que tu as cru voir ?
Me les raconter. Les réinventer. Les raconter, surtout, à ceux qui viendront plus tard. Car te souvenir c’est porter en toi les œuvres que tu as vues. Les raconter alors, c’est les transmettre, les donner à d’autres. Et les réécrire, toujours.

En retour je te montrerai à quoi ressemble mon souvenir de cette œuvre que j’ai dans la tête : un dessin mural qui, au bord de l’océan Pacifique, m’évoque ces vagues lointaines. Peut-être ensemble y verrons nous d’autres eaux ? Celles d’océans que tu me raconteras ? Celles de la Saône, plus proche de nous ?

Nous inclurons dans cette exposition des œuvres qui n’existent pas. Ou pas encore. L’œuvre que tu verras en repartant, celle que tu trouveras ici l’an prochain, et celle que je réaliserai dans dix ans. Pourrons nous aussi ajouter, à l’inverse, celles qui n’existent plus ? L’œuvre que tu viens d’oublier, celle que tu imaginais trouver ici en arrivant, et celle que tu ne verras plus.

En partant n’oublie pas d’emporter avec toi le récit de ces œuvres qui m’ont fait voyager. Par la pensée d’abord, car elles m’ont fait rêver.
À quelques neuf mille trois cent kilomètres d’ici, le voyage est devenu bien réel. À la re-cherche, sans trop d’espoir, d’un lieu précis dans le désert californien. Ce lieu serait celui d’une œuvre apparue il y a bientôt cinquante ans. Mais nous n’en avons d’autres traces que cette photo-graphie et quelques récits contradictoires.

Alors plus tard, en y repensant et en te promenant dans ces songes, en voyageant en somme, dans ce désert, s’il t’arrivait de trouver ce lieu que je cherche encore, s’il te plait, préviens moi. RG

 

Romain Gandolphe, né en 1989, vit et travaille à La Ratayrié, France

 

Par ailleurs, l’artiste est accueilli en résidence à Moly-Sabata entre octobre et novembre 2017, dans le cadre du Prix Moly-Sabata / Salon de Montrouge.

lien :

Site Romain Gandolphe (www.romaingandolphe.com)