Guide de l’art contemporain dans les espaces publics

TERRITOIRE DU GRAND LYON. 1978-2008

Conception et réalisation :  Marianne Homiridis et Perrine Lacroix
Cartographie : Alain Bublex
Préface : Marie Claude Jeune et Jean Pierre Saez
Graphisme : Perrine Lacroix assistée de Samuel Rambaud et Tony Simoes Relvas
Photographies : Marianne Homiridis, Samuel Rambaud, Lucja Ramotowski - Brunet + DR
Traduction : Céline Valentin-Foggie et Angus Foggie

Édition : La BF15
2008
12 euros

Certains s’en souviendront peut-être, le premier guide de la statuaire lyonnaise Ponctuations a été réalisé par l’artiste Daniel Buren en 1980, parallèlement à son intervention directe sur les socles des statues ornant les places et jardins de Lyon et Villeurbanne. Avec justesse, il soulevait les problèmes de la statuaire et ceux de son emplacement dans l’espace urbain. Depuis ce premier inventaire, la « statuaire » a changé de nom et de visage. Elle est communément appelée « art public », a perdu son socle-piédestal, n’expose plus d’effigie, ne commémore plus d’événement. Le cercle des commanditaires s’est élargi, la notion d’espace public s’est étendue et de nouveaux questionnements ont émergé.

Le Guide de l’art contemporain dans les espaces publics. Territoire du Grand Lyon. 1978/2008 illustre ces changements opérés dans l’art et les politiques artistiques depuis trente ans. Il commence en 1978 avec le Symposium de la sculpture et les premières commandes faites aux artistes pour le métro lyonnais. Ces événements furent fondateurs pour l’intégration de l’art contemporain dans notre territoire lyonnais.
Le guide présente un panorama de près de trois cents oeuvres qui s’ouvrent progressivement vers de nouvelles formes, de nouveaux matériaux et de nouveaux modes d’intervention.
Avant l’inventaire alphabétique, une vue chronologique montre cette évolution tout comme elle révèle l’amplitude des commandes annuelles.
Dans la notion d’espace public, nous considérons tous les espaces et bâtiments publics, semi-publics ou privés d’usage public.
Pour établir cette liste, nous avons croisé différentes sources : les inventaires institutionnels – villes, ministère de la Culture-DRAC Rhône-Alpes, région Rhône-Alpes –, les catalogues des Symposium de la sculpture, quelques livres et études universitaires et la mémoire des artistes eux-mêmes. Elle se veut la plus exhaustive possible, sans sélection de convenance, tout en restant dans le domaine des arts plastiques. Les oeuvres d’art sont identifiées et localisées par arrondissements et par territoires.
Pour la cartographie, nous avons confié la réalisation des plans à l’artiste Alain Bublex qui puise son travail dans l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme. Il a entre autres pensé le vaste projet, plus poétique qu’utilitaire, Rendre à Lyon ses brouillards. Une entreprise qui souligne à la fois l’utopie et la vacuité de tous nos chantiers.
Pour les textes, nous avons privilégié la parole des artistes, quand cela a été possible (cf. leurs initiales en fin de texte). Les notices qu’ils nous ont communiquées rapportent leurs intentions. L’écriture, plus ou moins détaillée, est parfois lyrique, descriptive ou technique… Cet échange « direct » entre l’artiste et le lecteur sollicite le regard et facilite la (re)découverte d’une oeuvre.

À la fin du guide, différents parcours sont proposés aux promeneurs, petits ou grands, par des acteurs de la vie culturelle, politique, sociale et économique : Yvon Deschamps,
Patrice Béghain, Dror Endeweld, François Gindre, Jean-Pierre Claveranne, Christian Mayeur, l'atelier d'initiation à l'art contemporain pour les enfants : les Marabout'ficelles.

L’ambition de ce guide est de faire partager au plus grand nombre, amateurs, curieux, touristes mais aussi professionnels et étudiants, la richesse et la générosité des oeuvres d’art contemporain dans l’espace public. Il participe ainsi à donner à tous les publics une meilleure compréhension de l’art contemporain à travers les oeuvres qui les entourent. Il contribue aussi à inventorier et mettre en lumière le travail de nombreux artistes et
commanditaires. C’est pour cette double raison que La BF15 s’est engagée activement dans ce projet.

Le Guide de l’art contemporain dans les espaces publics. Territoire du Grand Lyon. 1978/2008 tente de permettre aux habitants et aux passants de mieux s’approprier ce qui constitue l’espace où ils vivent ou transitent et peut-être de mieux appréhender et respecter leur héritage collectif.
Il montre que notre territoire possède un patrimoine contemporain vivant et une vraie politique de commande artistique.

Marianne Homiridis et Perrine Lacroix

Art dans les espaces publics (week-end 3)

Art contemporain dans l'espace public (week-end 1)

ROND-POINT