Pour le troisième volet d’une résidence engagée par Samuel Rambaud et Tony Simões Relvas, regroupés sous le collectif Extrafine (Lyon, 2008 – 2013), au Stand (structure de diffusion, production et résidence à Lyon, 2005 – 2012), les designers graphiques invitent deux auteurs, Gabriel Ferrier et Maxime Rizard, à produire un objet-livre : Entracte – édition limitée.

Cette édition est conçue comme une réappropriation littéraire en combinant méthodologie journalistique et fiction, à la fois symbolique et rétrospective. Elle structure l’ouvrage de sorte que les entretiens s’imbriquent entre les actes, alternant le dire et le ressentir, et proposant différents axes de lecture à la limite des genres. Avec cet objet-livre, la distance qu’entretient l’écriture aux normes du réel n’est jamais stable ; un mélange de tons et de registres excède le réel et informe un monde à la théâtralité bizarre. À la fois laboratoire de formes, terrain d’enquête, chantier de fouilles et aventure humaine, Entracte - édition limitée ne livre pas un aboutissement définitif mais une ouverture définie par la convergence de pratiques spécifiques au sein d’un support éditorial.

lien :

Extrafine (www.extrafine.fr)