Projet après projet, Edouard Boyer (né en 1966, vit à Paris) programme sa propre disparition. Ce programme dessine la limite entre ce qui est encore visible et ce qui ne l’est pas.

Il appelle cette frontière L’horizon des évènements.

Missing développe un programme de portraits après une disparition fictive. Nicolas Carré est une série d’apparitions dans la presse sous une identité d’emprunt. Bio-Taxe rend Edouard Boyer proprement inactif et invisible. Avec Le Geste 1, il délègue le travail de création et de publication. Pour De la Réalité, il demande à un organisme spécialisé de sondage (TNS Sofres), de questionner notre rapport à la réalité. Il diffuse ensuite les résultats de l'enquête dans l'espace public, sur des sucettes JC Decaux et dans les médias.

À La BF15, l'installation se fait et se défait au fur et à mesure du temps de l'exposition. La vidéo L'horizon des événements en restitue plusieurs configurations possibles.

Ainsi, pour tout observateur de ces événements et pour ces événements eux-mêmes, Edouard Boyer se situe au delà de cet horizon, en simple éventualité.

en partenariat avec JC Decaux, la Ville de Lyon et KiblindL'AlsaceLyon CapitaleSemaines, TNS Sofres, Tribune de Lyon

lien :

Édouard Boyer (www.edouardboyer.net)