Jardin du Musée des Beaux-Arts de Lyon (place des Terreaux) En résonance avec la Biennale de Lyon 2005

Créée pour l’exposition Plus jamais seuls à La BF15 en 2005, Contenus de Dror Endeweld (né en 1960, vit à Lyon) est installée dans la cour du musée. Cette oeuvre est composée de mots en deux langues différentes et l’évocation d’une troisième dans une opposition spatiale, un faceàface d’une quarantaine de mètres. En entrant à gauche, la partie immédiatement identifiable est en lettres latines : pain of content (la douleur du contenu) en anglais. Cette expression peut cependant être en partie comprise en français. À droite, sa traduction en hébreu (kéhév hatokhén) cherche à démêler le sens, mais est sans secours car probablement illisible dans le contexte culturel français, ici, à Lyon.Cette oeuvre, acquise par la Ville de Lyon en 2005, est restée en place au musée des BeauxArts de Lyon jusqu’en 2010. 

lien :

Résonance (biennaledelyon.com/biennale/resonance)