Arno Piroud a fait de la ville son atelier, qu’il s’agisse de sa lecture photographique, d’interventions par éléments perturbateurs dans l’espace urbain. Pour sa première exposition personnelle, il traite des grandes chaînes de fast food, dans une exposition très contextuelle qui pervertit les symboles, et joue avec les signes de la ville. C’est un prétexte pour convoquer des questions sociales et culturelles, avec humour et dérision, dans une prise de recul dédramatisée de la société. Il est représentatif de cette jeune génération formée au design d’environnement : être artiste, c’est agir « dans un engagement sans relâche, pour faire vaciller la réalité ».

lien :

Arno Piroud (www.starnocity.com)