Élizabeth Creseveur explore le rapport du corps à l’espace par l’installation, l’image et le son.

« TRIP » pièce créée pour la BF15, conçue à partir de son architecture - notamment son fameux escalier - emporte le spectateur comme à l’intérieur d’un « corps ».
Il se voit projeté dans une intimité singulière, transporté physiquement et mentalement par le son, puis « ébloui » par l’image.
Une expérience violente de l’altérité.

« ... la particularité de ce dispositif est de se présenter sous la forme d'un espace clos, où nulle fuite ne semble possible, une boucle, en boucle. Un dispositif bloqué au coeur d’un mouvement constant, au coeur du mental … » E.C.