restitution itinérante dans le 1er arrondissement de Lyon du 10 mars au 2 avril 02

Pour sa résidence, Sylvie Sépic s’est intéressée à l’articulation des données architecturales et humaines des pentes de la Croix-Rousse : comment les micro-sites créés par les traboules, escaliers, ruelles génèrent-ils des relations sociales différentes? Peut-on y dresser des récits, entre mémoire et fiction ? Elle a posé sa caméra sur les bords de fenêtre des habitants, puis leur a demandé de commenter ces images, constituant ainsi une douzaine de petits films. Ceux-ci ont ensuite été exposés dans divers lieux du même quartier.
Les surprises sont venues de l’ambiguïté volontaire avec la vidéo-surveillance nouvellement installée par la mairie dans ce même quartier ….

partenaires : Région Rhône Alpes, DRAC Rhône-Alpes - FIV, Ville de Lyon