Le corps, dans son intimité biologique, a conquis sa transparence avec la médecine moderne. Siège de l’intimité et de la mécanique du vivant, il demeure pour les artistes contemporains le lieu d’interrogations existentielles que réactivent les mutations dues aux technologies du vivant. La représentation du corps dans sa contemporaneïté est le sujet de cette exposition collective. Et c’est avec un humour très noir, que se désamorçent les plus obscures angoisses. La présence de trois artistes vivant en Suisse est sans doute responsable de l’esprit dadaïste soufflant sur cette exposition.

Nicolas Fournier, né en 1967 , vit et travaille à Genève et en Valais
Olivier Lounissi, né en 1973, vit et travaille à Paris
Cyril Verrier, né en 1969, vit et travaille à Genève
Philippe Winninger, né en 1956, vit et travaille à Zürich