Le samedi 12 janvier 2002 en début de soirée, sept personnes sont conviées à manger successivement et en public sept repas. Chacun a un menu différent. Chaque menu a été composé, et demandé par un condamné à mort et lui a été servi juste avant son exécution. Les dîneurs sont les gagnants d’un "jeu" proposé par l’artiste américaine Kate Ross. La tension entre la vie et l’inhumanité de l’exécution est à son comble, dans ce rapport exhibé à la nourriture et au « plat favori ».