Au rez-de-chaussée, le visiteur est accueilli dans un espace ambigu : entrepôt ? magasin ? en fonctionnement ? Trois cents boitiers vidéo offrent l’association d’un titre et d’une image qui constituent une sorte de banque ludique de tous les films possibles. Cette pièce fait écho, à l’étage, avec une collection de "scénarii" sans titre ni image, mais qui offrent aux cinéphiles une impression de déjà vu. Pascal Grandmaison a réalisé une vidéo : Sleep spécialement conçue pour la diffusion dans la rue, et diffusée chez Tectoniques pendant la durée de l’exposition.

Collaborateur invité Patrick Pellerin