Qu'elles aient pour matière première la lumière, l'eau, la poussière ou le vent, les oeuvres d'Edith Dekyndt (née en 1960, vit à Tournal, Belgique) ouvrent des expériences à la fois ténues et profondément physiques. S'il n'est pas de médium ou de dimension pour qualifier leur caractère paradoxal, c'est toujours à l'échelle du corps et de l'imaginaire qu'elles se mesurent. À la manière des scientifiques, partant de phénomènes et de matériaux existants pour en déceler les mystères, l'artiste n'en donne pas pour autant de rationnelles représentations, mais préfère ouvrir un peu plus notre relation empirique au monde pour que s'en constituent des images.

L'exposition Slow Stories ne livre cette exploration que progressivement, au rythme d'une immersion dans le lieu et dans l'oeuvre d'Edith Dekyndt.

En hommage à l'histoire de Lyon (à la fois berceau de la soie, du cinéma et de la chimie), l'artiste présente un ensemble de pièces dans lesquelles l'image prend corps avec celui de la matière. 

"La première est un large tissu recouvert d’argent (comme la pellicule cinématographique), un écran dont le film, très lent, va se révéler en quelques semaines, quelques mois ou quelques années.
Sous la verrière du fond, un grand aquarium contient l’eau de la Saône figée grâce à un procédé secret, confié par une entreprise chimique.
Dans la pièce intermédiaire, un très court film amateur, Pêche à l’épervier1, tourné par Robert Dasché en 1936, révèle un instant assez magnifique : un homme lance un filet qui reste fixé dans le temps grâce au cinéma, à la lumière et à la poussière d’argent."
Edith Dekyndt

Ainsi, à travers la perception en supens que génère cette exposition, l'image se fait rythme et la durée prend forme. En confrontant l'objectivité scientifique au mystère de notre relation subjective, les oeuvres d'Edith Dekyndt font et défont des mondes à la fois tangibles et incertains.

1- Robert Dasché, Pêche à l'épervier, 1936, 16mm noir et blanc, muet, réf. 0002S0001. Coll. Mémoire audiovisuelle de Haute-Normandie. Courtesy Pôle Image Haute-Normandie.

en FOCUS/résonance avec la biennale de Lyon 2013
avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International
en partenariat avec La Maison de la Chimie Rhône-Alpes, Solvay,
Le Pôle Image Haute-Normandie, ATMP Industrie PLV

 

lien :

Edith Dekyndt (www.edithdekyndt.be)