Pablo España et Iván López (nés en 1970, vivent à Madrid, Espagne) forment depuis 2006 le groupe Democracia. Sous ce nom, ils revendiquent une approche artistique construite sur l’échange des idées et des pratiques, avec une ligne éthique et sociale forte.

Pour sa première exposition personnelle en France, le collectif présente à La BF15 une récente installation vidéo intitulée Ser y Durar (Être et Durer), devise du parkour. Cette discipline consiste à se déplacer en milieu urbain, en surpassant les obstacles qui se présentent dans le parcours de la façon la plus fluide et efficace possible, et avec les seules possibilités du corps humain.

Tourné sur un site d'importance sociale, symbolique et historique, le cimetière civil de la Almudena à Madrid, Ser y Durar offre une vision psychogéographique de l'espace (rappelant celle des situationnistes). Une interaction dynamique se crée entre la mobilité du parkour et l'immobilité de la nécropole, les rêves de progrès social des personnes qui y reposent — dont témoignent les épitaphes sur les pierres tombales, telles qu'"Amour, Liberté, Socialisme" ou "La démocratie" — et une pratique urbaine actuelle considérant davantage ces obstacles comme générateurs de mouvement que porteurs de valeurs idéologiques.

Un autre projet, Subtexts, s'étend quant dans et hors les murs de La BF15 en introduisant une parole implicite et humaniste dans l'espace urbain. Il s'inspire des "sous-textes" au théâtre, ces annotations qui donnent l'émotion et l'intention aux personnages.

"Si nous pensons la ville comme un texte construit avec les messages qui prolifèrent dans l'espace public, les sous-textes seraient les antagonismes existant entre les différentes communautés qui se conforment à une population donnée. Aspirations qui ne viennent jamais à se refléter dans les canaux de communication représentés par les médias."
Democracia

Le projet Subtexts consiste en l'insertion de messages et de citations écrites en arabe diffusés dans la communication locale (affiches, panneaux publicitaires, Mupi, presse, radio et TV) sans traduction dans la langue officielle.

Les interférences que créent les œuvres de Democracia entrouvrent ainsi des espaces de résurgences politiques et poétiques dans la réappropriation de notre liberté de parole et de mouvement, hors des limites communément imposées et admises.

liens :

dans le cadre d'EXTRA! NUITS SONORES 2013 (www.nuits-sonores.com)

Site DEMOCRACIA (www.democracia.com.es)